Programme de financement de l’intégration des immigrants au marché du travail migration

Le Programme d’intégration des immigrants au marché du travail de l’Office de l’immigration de la Nouvelle-Écosse aide les organisations à offrir des services aux immigrants (y compris les réfugiés) pour accroître leur participation au marché du travail, améliorer les programmes de perfectionnement des compétences, favoriser la mobilité verticale de la main-d’œuvre ainsi que fournir des informations sur les choix liés au marché du travail.

APPEL DE PROPOSITIONS

L’appel général de propositions pour les exercices 2020 à 2022 est maintenant ouvert.

L’appel de propositions relatif au Programme de financement de l’intégration des immigrants au marché du travail 2020-2022 couvre la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2022.

La date limite est le 20 décembre 2019, à minuit.

Sous réserve de financement, il se peut qu’un autre appel de propositions soit effectué.

Avant de présenter une demande de financement, prenez connaissance des lignes directrices du Programme d’intégration des immigrants au marché du travail (2020-2022). Ce document explique en détail le processus de demande et comment utiliser les documents ci-dessous.

Les formulaires de demande sont disponibles en ligne sur le Système de soutien aux programmes sur le marché du travail (LaMPSS), à https://lampss.gov.ns.ca. Pour présenter une demande de financement, il faut d’abord s’inscrire au LaMPSS.

Pour toute question sur LaMPSS :

Halifax : (902) 424-1075

Courriel : lampss@novascotia.ca

Pour toute autre question, adressez-vous à votre gestionnaire d’entente, envoyez un courriel à settlement@novascotia.ca, ou composez le 902-424-5230 ou le 1-877-292-9597 (sans frais).

Ce programme est financé dans le cadre de l’Entente Canada-Nouvelle-Écosse sur le développement de la main-d’œuvre. En vertu de cette entente, le Canada accorde un financement annuel à la Nouvelle-Écosse pour financer des programmes et des services destinés aux personnes peu qualifiées ayant un emploi ainsi qu’aux Néo-Écossais sans emploi.

En vertu de l’Entente sur le développement de la main-d’œuvre, les immigrants (y compris les réfugiés) ont été identifiés comme un des groupes susceptibles de bénéficier des interventions du programme. Les immigrants (y compris les réfugiés) sont deux fois plus susceptibles que les travailleurs nés au Canada d’avoir un faible revenu; et même si les immigrants récents (y compris les réfugiés) possèdent un niveau d’éducation supérieur à celui de leurs semblables canadiens, leur revenu représente environ 60 % du revenu des travailleurs nés au Canada.

Les travailleurs immigrants qualifiés qui arrivent en Nouvelle-Écosse possèdent une formation et une expérience de travail importantes, mais ils restent confrontés à certains problèmes, comme la reconnaissance des titres de compétences et les problèmes de langue, qui nuisent à leur intégration au travail et donc à la réalisation de leur plein potentiel. Les compétences linguistiques limitées des immigrants les mènent vers des postes peu qualifiés, nuisent à leur avancement professionnel, donnent lieu à de mauvaises évaluations du rendement, créent de l’isolement et entraîne une stagnation professionnelle.

Les programmes financés dans le cadre de l’Entente sur le développement de la main-d’œuvre sont donc offerts aux immigrants (y compris les réfugiés) qui possèdent un niveau de scolarité élevé et une expérience professionnelle importante, mais qui occupent des emplois peu qualifiés en raison de la non-reconnaissance de leurs titres de compétences en Nouvelle-Écosse ou des problèmes de langue qui les empêchent d’obtenir un emploi dans leur domaine.

Tous les partenaires associés au processus de financement partagent la responsabilité des résultats.program is funded under the Canada-Nova Scotia Workforce Development Agreement (WDA) supported by the Government of Canada and the Province of Nova Scotia. Under WDA, Canada provides annual funding to Nova Scotia for programs and services for low-skilled employed workers and unemployed Nova Scotians.