Droits

Lorsque vous devenez un résident permanent de la Nouvelle-Écosse, vous disposez des mêmes droits que toute autre personne qui habite ici, sauf que vous ne pouvez pas voter ou vous présenter en politique et occuper des postes qui exigent une cote de sécurité de haut niveau. Les droits reconnus par la loi, les droits de la personne et les privilèges associés à la vie au Canada vous sont automatiquement conférés dès votre arrivée en Nouvelle-Écosse.

Pour obtenir la citoyenneté canadienne (et demander un passeport canadien), il faut :

Le processus d’obtention de la citoyenneté compte de nombreuses étapes et exigences. Pour plus d’information, visitez le site Web du ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada.

Vote

Au Canada, les dirigeants politiques sont choisis par les citoyens par l’entremise d’un système électoral. Lors des élections fédérales, provinciales et municipales, les membres du public votent pour les dirigeants politiques par scrutin secret, c’est-à-dire que vous votez en privé et que personne ne peut savoir pour qui vous avez voté.

Pour voter à une élection fédérale, il faut :

Pour plus d’information, visitez le site d’Élections Canada.

Pour voter à une élection provinciale ou municipale en Nouvelle-Écosse, il faut :

Pour plus d’information, visitez le site Elections Nova Scotia (en anglais seulement).

Service aux personnes handicapées

La Nouvelle-Écosse offre de nombreuses ressources aux personnes handicapées. De plus, elle offre de l’aide financière aux personnes présentant un handicap reconnu. Tous les immeubles gouvernementaux doivent être accessibles en fauteuil roulant. Les personnes handicapées ont accès à la plupart des lieux publics, comme les centres commerciaux et les écoles, grâce à un accès adapté. Pour plus d’information, visitez le site de la Nova Scotia Disabled Persons Commission (en anglais seulement) ou celui du gouvernement du Canada Personnes handicapées en direct.

Religion

Tout résident de la Nouvelle-Écosse a le droit de pratiquer sa religion ou ses croyances. C’est un droit accordé à tous les Canadiens dans la Charte canadienne des droits et des libertés et dans la loi sur les droits de la personne de la Nouvelle-Écosse (en anglais seulement). Il est interdit de congédier un employé en raison de ses croyances religieuses.

La Nouvelle-Écosse a accueilli des personnes de nombreuses confessions religieuses du monde, y compris des anglicans, des baptistes, des bouddhistes, des hindous, des islamistes, des juifs et des catholiques romains.

Vous trouverez facilement un lieu de culte en consultant l’annuaire téléphonique ou en effectuant une recherche en ligne.

Les droits de la personne en Nouvelle-Écosse

Comme le précise la Commission des droits de la personne de la Nouvelle-Écosse (en anglais seulement), la loi sur les droits de la personne de la Nouvelle-Écosse est une loi provinciale qui dispose que toutes les personnes sont libres et égales en dignité et en droits sans égard à l’âge, à la race, à la couleur, à la religion, aux croyances, au sexe, à l’orientation sexuelle, à la capacité physique ou mentale, à l’ethnicité, à l’origine nationale ou à l’origine autochtone, à l’état matrimonial, à la situation de famille, à la source de revenus, ou aux convictions, affiliations ou activités politiques. De plus, la loi interdit le harcèlement sexuel dans tous les secteurs de la vie publique.

Cela signifie qu’il est illégal d’être jugé ou d’être privé d’un emploi ou de la parité salariale pour l’une des raisons susmentionnées. Si vous croyez que vos droits de la personne, tels qu’ils sont énumérés ci-dessus, ont été enfreints, vous pouvez demander des conseils ou des mesures juridiques. Vous trouverez plus de renseignements dans la Charte canadienne des droits et libertés.